Anny Duperey

Personnage : Catherine Beaumont  

Date de naissance : 28/06/1947

Véritable nom : Anny Legras

Anny Legras naît le 28 Juin 1947 à Rouen. Elle vit heureuse aux côtés de ses parents, Lucien et Ginette Legras, dans la maison de sa grand-mère maternelle. Mais ce bonheur s’écroule en 1955 : elle perd ses parents, asphyxiés dans la salle de bain du pavillon où la famille avait emménagé quelques mois auparavant. Elle quitte l’école à 15 ans et entre aux Beaux-Arts de Rouen. Elle peut alors s’adonner à des activités qui lui plaisent : peinture, danse, théâtre… Elle en ressort deux ans plus tard avec un premier prix de Comédie et décide de se lancer dans une carrière de comédienne. Elle part à 17 ans à Paris et rentre au Conservatoire dans la classe de René Simon. Elle est remarquée par Jean-Luc Godard au conservatoire. Celui-ci lui offre son premier long-métrage : “Deux ou trois choses que je sais d’elle” (1966). Sa carrière décolle, elle tourne sous la direction des plus grands : Michel Deville, Pierre Richard, Alain Resnais,…

Au théâtre, elle joue les plus grands auteurs. Elle s’essaye à l’écriture avec “L’Admiroir” en 1976. Elle continue le cinéma avec “Un éléphant ça trompe énormément” où elle interprète une Charlotte éblouissante, puis fait ses premiers pas à Hollywood. En 1982, elle met au monde son premier enfant, Gaël. Elle donne une petite sœur à ce petit garçon en 1985, Sara.

C’est au début des années 90 qu’elle décide d’écrire une autobiographie pour livrer toute la douleur liée à la mort de ses parents 35 ans plus tôt. C’est ainsi qu’est publié “Le voile noir” en 1992 qui connaît un véritable succès commercial. En 1991, elle tourne la nouvelle série télévisée de Joël Santoni “Une famille formidable”. Alors qu’elle affirmait à 29 ans : « Je ne veux pas faire de séries », la voilà mère formidable avec Bernard Lecoq pour mari. Elle reçoit pour ce rôle le sept d’or de la meilleure comédienne en 1995. Elle poursuit son travail d’écriture en publiant un autre livre “Les Chats de Hasard” dans lequel elle parle de son amour pour les chats, puis un autre roman “Allons voir plus loin, veux tu ?” qui est également un succès littéraire.

En 2005, elle revient au théâtre avec l’adaptation d’un livre « Oscar et la dame rose ». Succès parisien mais également en province voire à l’étranger. En 2007, petit retour au cinéma dans un film de Valérie Guignabodet, « Danse avec lui ». Elle joue aux côtés de Mathilde Seigner et Sami Frey…Le cinéma ferait-il de nouveau appel à elle ?

Fin 2008, Anny sort un livre de correspondances avec son amie peintre Nina Vidrovitch, « De la vie dans son art, de l’art dans sa vie ». L’année 2009 marque le retour d’Anny sur le grand écran. On peut notamment la voir dans « De l’autre côté du lit » où elle campe le rôle de la maman de Sophie Marceau et également dans « Eden à l’Ouest » de Costa Gavras.

L’année 2010 marque le grand retour d’Anny au théâtre. Elle joue “Colombe” à la Comédie des Champs-Elysées. Elle joue notamment avec sa fille, Sara Giraudeau. Un beau duo entouré par une troupe extrêmement talentueuse. Puis elle enchaîne, en septembre, avec une pièce de Bertrand Blier “Désolé pour la moquette”. Elle joue notamment avec Myriam Boyer et Patrick Prejean.

En 2011, Anny Duperey fait son retour dans les librairies avec son nouveau livre “Le poil et la plume”. Après les chats Anny a décidé de consacrer un livre aux poules. Animaux qu’elle connaît bien puisqu’elle en a dans sa maison en Creuse.

En 2013, Anny Duperey est de retour à la Comédie des Champs Elysées de Paris avec la pièce “La Folle de Chaillot”. Une pièce de Jean Giraudoux mise en scène par Didier Long. Sur scène elle joue notamment avec deux acteurs de la série: Geoffrey Sauveaux et Franck Capillery.

Anny Duperey est une donc artiste complète : comédie, écriture, danse, peinture, chant, photographie, trapèze… manque-t-il quelque chose ?