La guerre des chefs

Toute la famille est réunie à Paris pour l’anniversaire d’Audrey…Mais cette dernière est introuvable. Il semblerait qu’elle travaille au Lipstick. Les Beaumont s’y rendent et assistent à un numéro de burlesque réalisé par…Audrey ! Tout le monde est sous le choc ! Catherine et Jacques décident alors de suivre leur fille pour découvrir où elle vit. Ils font  une étrange découverte : Audrey vit dans son garde-meubles…Elle a perdu son travail il y a plus d’un an, elle avait trop de charges,…Petit à petit, la situation est devenue intenable et elle n’a jamais osé en parler à sa famille. Catherine et Jacques sont désemparés et décident de ramener Audrey avec eux en Bourgogne.

De retour à Noyers, la cohabitation en cuisine entre Jacques et Nourredine se passe assez bien, sauf qu’un critique , ami de Jacques, vient par hasard au restaurant. Et là, Jacques ne résiste pas à lui sortir le grand jeu, oubliant complètement qu’il n’est pas le chef du restaurant ! La critique publiée ne parle que de Jacques et de ses plats, mettant en colère Nourredine. Il renvoie sur le champ Jacques…La guerre est déclarée entre les deux cuisiniers !

Pendant ce temps-là, Catherine recrute un nouveau médecin pour le village, François Fabiani. Ce dernier fait directement la cour à Catherine Beaumont…

Le sauvetage de la société Smartex ne se révèle pas facile. Toutes les machines ont été emmenées ; il est donc compliqué de reprendre la société. Catherine, Reine et le maire tentent de motiver les employés à s’investir dans un spectacle : d’abord, un spectacle médiéval qui se révélera être un fiasco total, puis dans une comédie musicale avec les employés de Smartex racontant leurs licenciements.

Jacques, ne supportant pas son renvoi, décide de « rebondir » : il ouvre, au grand dam de Catherine et Reine, une chambre d’hôtes dans sa propre maison. Chambre d’hôtes qui deviendra très rapidement une maison d’hôtes, un mini restaurant chez eux. Situation totalement illégale ! Reine déserte de plus en plus la maison tandis que Catherine trouve refuge chez François, son nouvel amant.

Julien, ne supportant plus l’ambiance chez Nourredine, décide de rejoindre Jacques dans sa nouvelle activité. Le duo est recomposé et la maison d’hôtes prend de plus en plus d’ampleur.

L’anniversaire de Zoé, fille de Julien et Patricia, aurait dû voir la réconciliation des deux clans…mais Jacques n’accepte pas les excuses  de Nourredine et la situation ne fait qu’empirer. C’est la guerre entre les deux chefs et les deux établissements. Tous les coups sont permis. Catherine se sent totalement désemparée par le comportement de son mari ; elle se rapproche alors de plus en plus de François…

Un contrôle finira par stopper l’activité de Jacques, contrôle qu’avait demandé Catherine, pour lui éviter d’avoir d’autres problèmes. Jacques ne supporte pas la décision de son épouse et décide de monter à Paris quand Catherine lui annonce qu’elle a un amant. Rien ne va plus dans le couple Beaumont !