Retour aux sources

Les ex-otages sont enfin de retour à Paris. Une grande fête de famille est organisée pour l’occasion. Frédérique profitera de ce moment pour inviter Patricia. Elle lira même une lettre écrite par celle-ci. Mais Julien n’est pas sensible à cette initiative; il n’est pas prêt et n’a toujours pas digéré le fait qu’il n’est pas le père de Zoé.

Chez les autres membres de la famille, tout n’est pas rose ! Jacques et Julien font une étrange découverte : Manon, Marie et Jean-Philippe sortent ensemble ! Un coup dur pour les hommes mais Catherine préfère ne pas s’occuper de cette histoire…Cependant, Audrey est tenue au courant de cette situation et ne supporte pas cette relation. Elle va même en arriver à dire à ses parents qu’elle ne veut plus les voir: elle veut se détacher de cette famille « toxique ».

Las de tous ces problèmes, Catherine et Jacques décident de profiter enfin de leur retraite. La maison d’enfance de Jacques est justement à louer; le couple saute alors sur l’occasion ! Une fois sur place, ils pensent se reposer…mais il n’en est rien. La maison est cambriolée, les commerçants refusent de les servir, la voiture est sabotée…On en veut aux Beaumont mais personne ne sait pourquoi…René semble au courant mais ne dit rien.

Les employés de la maison (accompagnés de leur famille sans papier) ont également des soucis. Ils sont chassés de leur terrain..Catherine décide de les accueillir chez les Sisley.

Profitant de quelques moments d’accalmie, Jacques devient Président du club de foot de Noyers mais l’équipe est en bien mauvaise posture. Il va engager les frères de son jardinier: l ‘équipe gagnera alors tous ses matches !

Reine et Julien s’invitent aussi en Bourgogne mais Reine est surtout là pour mettre en marche son stratagème : elle sait que Julien est toujours amoureux de Patricia; elle va donc partir un petit moment et avec Frédérique, elles ont imaginé une mise en scène pour que Julien et Patricia se retrouvent. Et cela marche bien évidemment! Le couple pense même s’installer à Noyers: Julien va , en effet, travailler au restaurant de Nourredine.

Du côté de chez Nicolas, tout va plus ou moins bien sauf que Thierry, le fils aîné de Lucas, a fait une fugue. Il ne supporte plus que sa mère le soupçonne d’être homosexuel. Il vient donc se cacher en Bourgogne mais le chalet dans lequel il a pensé dormir est en feu…Le fils de la pharmacienne est passé par là ! Thierry est sauvé mais Catherine et Jacques soupçonnent fortement les commerçants du village. C’est là que René leur avoue la vérité : la pharmacienne et le boucher pensent que le père de Jacques est la cause du suicide de leur sœur mais il n’en est rien. René avoue alors qu’il est en cause…Le calme revient au village !

Pour Thierry, tout se passe bien également ; il hésite toujours entre les garçons et les filles mais au moins sa mère est calmée. Nicolas et Lucas peuvent donc continuer à vivre tranquillement. La situation s’améliore également pour la famille du jardinier. Comme ils ont sauvé Thierry des flammes, ils obtiennent la médaille d’honneur pour acte de courage…ce qui facilite grandement l’obtention de leurs papiers ! Tous les problèmes étant dissipés, les Beaumont vont continuer à profiter tranquillement de la vie…