Saison 8 (2010)

Le grand virage

L’heure de la retraite est arrivée pour les Beaumont : Jacques a vendu son restaurant et Catherine s’investit à fond dans son association humanitaire au Balang-Balang.

Alors que Catherine semble en bonne forme, Jacques ne va pas bien. Il déprime depuis le décès de son meilleur ami, Richard. Il lui rend d’ailleurs visite tous les jours au cimetière du Père Lachaise et communique avec lui. Jérémy se fait beaucoup de souci pour lui.

Il y a également d’autres changements dans la famille Beaumont : Frédérique et Nourredine sont en Bourgogne, ils ont ouvert un restaurant et Fred s’occupe de ses vignes. Leur fille, et lCarla, s’ennuie dans ce petit village. Elle va même essayer de fuguer pour rejoindre sa tante Audrey. Cette dernière a adopté la zen attitude et est suivie pas une coach de vie..il semblerait que cela lui fasse beaucoup de bien ! Nicolas, de son côté, s’est mis à peindre…même s’il n’a pas osé de suite l’avouer à Lucas.

 

Jérémy suit des cours de pâtisserie et Julien a abandonné la restauration depuis la naissance de sa deuxième fille, la petite Zoé.

Christine et Sébastien tentent désespérément d’adopter un enfant mais rien n’arrive…Reine trouve alors un orphelin au Balang-Balang. Le petit Sammaï est plus que d’accord de venir vivre en France. Reine s’occupe des formalités et fait même avancer le dossier. Catherine et Reine rentrent donc sereinement en France en compagnie du petit Sammaï.

 

De retour à Paris, Catherine découvre qu’Audrey a refilé sa coach de vie à Jacques. Elle la fait partir très rapidement et décide de reprendre Jacques en main.

 

Lors d’un week-end en Bourgogne, toute la famille est réunie pour passer un agréable moment et rencontrer René, l’ami de Frédérique, et le petit Sammaï. C’est lors de ce week-end que la petite Zoé va aller à l’hôpital. On découvre en effet qu’elle est allergique à l’arachide. Cela doit venir du père ou de la mère…Or, ni Julien ni Patricia ne sont atteints par ce mal ! Patricia avoue alors à Catherine qu’elle a eu une petite liaison avec son ancien compagnon. Ce dernier est allergique à l’arachide…Par un malheureux hasard, Julien est mis au courant de cette situation et décide de quitter précipitamment la famille. Il  a besoin de se retrouver seul.

 

Durant ce week-end, Jacques va revoir sa maison d’enfance…et cet événement va le rapprocher de son épouse. Jérémy, de son côté, se fait larguer par téléphone par sa petite amie Helena. Il n’ira donc pas vivre au Brésil avec elle…Il décide de rester un petit moment en Bourgogne pour se ressourcer.

 

De retour à Paris, Jacques pète littéralement un câble car l’illusion de Richard lui dit qu’il ne viendra plus lui parler, qu’il doit se débrouiller tout seul…Jacques se retrouve même en hôpital psychiatrique. Catherine se rend alors compte qu’elle ne s’est pas assez occupée de lui. C’est ensemble qu’ils vont dire adieu à Paule et Richard…et Catherine annonce à Jacques qu’ils vont partir ensemble au Balang-Balang. Ils en ont besoin pour se retrouver.

Otages

Reine, Catherine et Jacques partent donc en mission au Balang-Balang. Julien les accompagne. Ce voyage devrait lui permettre de faire le point sur sa situation personnelle.

Très vite, les femmes se séparent des hommes. Ces derniers vont faire des courses et visitent la ville tandis que Reine et Catherine se rendent au Ministère de la Santé : elles espèrent y obtenir plus de subsides. Mais c’est le contraire qui arrive; les autorités locales leur demandent de ne plus retourner à la fondation, les rebelles étant trop dangereux. Mais Catherine et Reine décident de ne pas écouter ce conseil et pire, elles ne disent rien aux garçons.

 

Après une soirée bien arrosée, Julien et Reine passent la nuit ensemble. Jacques découvre très vite cette relation mais Catherine ne veut pas le croire. Elle le prend d’ailleurs pour un fou.

 

Une fois à l’association, chacun vaque à ses occupations : Catherine soigne les enfants, Reine s’occupe de l’intendance, Jacques du potager et Julien se fait suivre à la trace par Kanita, l’éléphant de la fondation ! Mais les militaires de la zone de l’association demandent à la tribu Beaumont de quitter les lieux, les étrangers n’étant pas admis dans cette partie du pays…Catherine, Reine, Julien et Jacques se résignent donc à partir…Mais un peu avant leur départ, ils sont kidnappés par le Front Populaire du Balang-Balang. Le groupement est dirigé par le Capitaine Ramos. Ce dernier a enlevé les quatre français car Sammaï n’a pas été adopté légalement. Il réclame donc l’enfant et un million de dollars. Reine refuse de rendre Sammaï…En France, les enfants Beaumont apprennent la terrible nouvelle, ils se rendent aussitôt au Ministère des Affaires étrangères et là, la famille se divise : Christine et Sébastien ne veulent pas rendre Sammaï, Frédérique et Nourredine veulent suivre les instructions françaises et Nicolas et Jérémy veulent agir seuls. Ces derniers partent donc au Balang-Balang. Pendant ce temps-là, les otages ne sont pas mal traités mais la captivité est extrêmement dure.

 

Une fois sur place, Nicolas et Jérémy se font embarquer dans une embuscade : ils pensent être en compagnie de Tran, le collaborateur de Catherine, mais ils sont entre les mains du Front Populaire du Balang-Balang. Ils se retrouvent donc otages avec la famille Beaumont. Ramos s’impatiente et décide d’exécuter un otage pour que les choses commencent à s’accélérer. On assiste donc à l’exécution de Jérémy…la famille française est désespérée mais Jérémy n’a pas été tué, Ramos a juste fait semblant ! Pensant que Jérémy est décédé, Christine et Sébastien décident de se rendre au Balang-Balang avec le petit Sammaï. C’est lui qui remettra l’argent de la rançon. Tout se passe comme prévu : les kidnappeurs ont récupéré Sammaï et ont l’argent. Mais ils ont raté un satellite dans une dent de Sammaï…les autorités arrivent donc dans la nuit et Ramos et son équipe sont arrêtés. Les Beaumont sont également sauvés et repartent à Paris tranquillement. Catherine et Jacques pensent qu’il est temps de se reposer mais ils viennent d’apprendre qu’ils ont été cambriolés…Cela ne s’arrête donc jamais chez les Beaumont !

Retour aux sources

Les ex-otages sont enfin de retour à Paris. Une grande fête de famille est organisée pour l’occasion. Frédérique profitera de ce moment pour inviter Patricia. Elle lira même une lettre écrite par celle-ci. Mais Julien n’est pas sensible à cette initiative; il n’est pas prêt et n’a toujours pas digéré le fait qu’il n’est pas le père de Zoé. Chez les autres membres de la famille, tout n’est pas rose ! Jacques et Julien font une étrange découverte : Manon, Marie et Jean-Philippe sortent ensemble ! Un coup dur pour les hommes mais Catherine préfère ne pas s’occuper de cette histoire…Cependant, Audrey est tenue au courant de cette situation et ne supporte pas cette relation. Elle va même en arriver à dire à ses parents qu’elle ne veut plus les voir: elle veut se détacher de cette famille « toxique ». Las de tous ces problèmes, Catherine et Jacques décident de profiter enfin de leur retraite. La maison d’enfance de Jacques est justement à louer; le couple saute alors sur l’occasion !
 

Une fois sur place, ils pensent se reposer…mais il n’en est rien. La maison est cambriolée, les commerçants refusent de les servir, la voiture est sabotée…On en veut aux Beaumont mais personne ne sait pourquoi…René semble au courant mais ne dit rien. Les employés de la maison (accompagnés de leur famille sans papier) ont également des soucis. Ils sont chassés de leur terrain..Catherine décide de les accueillir chez les Sisley. Profitant de quelques moments d’accalmie, Jacques devient Président du club de foot de Noyers mais l’équipe est en bien mauvaise posture. Il va engager les frères de son jardinier: l 'équipe gagnera alors tous ses matches !
 

Reine et Julien s’invitent aussi en Bourgogne mais Reine est surtout là pour mettre en marche son stratagème : elle sait que Julien est toujours amoureux de Patricia; elle va donc partir un petit moment et avec Frédérique, elles ont imaginé une mise en scène pour que Julien et Patricia se retrouvent. Et cela marche bien évidemment! Le couple pense même s’installer à Noyers: Julien va , en effet, travailler au restaurant de Nourredine. Du côté de chez Nicolas, tout va plus ou moins bien sauf que Thierry, le fils aîné de Lucas, a fait une fugue. Il ne supporte plus que sa mère le soupçonne d’être homosexuel. Il vient donc se cacher en Bourgogne mais le chalet dans lequel il a pensé dormir est en feu...Le fils de la pharmacienne est passé par là ! Thierry est sauvé mais Catherine et Jacques soupçonnent fortement les commerçants du village. C’est là que René leur avoue la vérité : la pharmacienne et le boucher pensent que le père de Jacques est la cause du suicide de leur sœur mais il n’en est rien. René avoue alors qu’il est en cause…Le calme revient  au village ! Pour Thierry, tout se passe bien également ; il hésite toujours entre les garçons et les filles mais au moins sa mère est calmée. Nicolas et Lucas peuvent donc continuer à vivre tranquillement. La situation s’améliore également pour la famille du jardinier. Comme ils ont sauvé Thierry des flammes, ils obtiennent la médaille d’honneur pour acte de courage…ce qui facilite grandement l'obtention de leurs papiers !


Tous les problèmes étant dissipés, les Beaumont vont continuer à profiter tranquillement de la vie…

© 2020 Une Famille Formidable