Saison 12 (2015)

L'énigme des papas perdus

Catherine et Jacques habitent désormais à Strasbourg, dans un appartement. Adieu la belle maison : c’est la seule chose qu’ils n’ont pas récupérée suite à l’usurpation d’identité de Jacques. Si Catherine est heureuse de vivre en ville, Jacques ne s’est pas encore totalement remis de cette affaire. Audrey et Julien ont suivi le couple et habitent désormais dans le même immeuble. Manon est aussi chez ses parents. Elle est venue se reposer pour son dernier mois de grossesse.  C’est d’ailleurs le jour J et toute la famille l’accompagne à l’hôpital. Jean-Philippe a été appelé d’urgence ;il est en effet encore à Paris !

 

C’est une petite fille qui rejoint la famille Beaumont : elle s’appelle Emma mais ne ressemble à aucun membre de la famille…elle est noire ! Manon doit se justifier face à Jean-Philippe qui comprend qu’il n’est pas le père de cet enfant. Il veut demander le divorce. Manon rend des comptes également à  sa famille : elle avoue alors avoir eu une liaison en Afrique neuf mois plus tôt. Mais elle en est sûre, Emma est bien la fille de Jean-Philippe. Elle ira même jusqu’à demander un test de paternité…qui se révèle être positif ! Jean-Philippe est bien le père d’Emma.  Il doit donc s’agir d’un gêne récessif qui refait surface aujourd’hui mais de quel côté ? Jean-Philippe ? Manon ? Après avoir fouillé les archives familiales, il se pourrait que ce soit Edouard (le papa de Jacques) qui fournisse une réponse aux questions des jeunes parents. Une photo d’une famille (les parents, un enfant blanc et un enfant noir) prise à La Réunion semble être le début d’une piste. Catherine, Audrey, Julien et Jacques vont aller enquêter sur place !

 

Dans ce premier épisode, Julien est également face à sa fille…Zoé ! Depuis qu’elle habite Paris, il ne prend plus le temps de s’occuper d’elle. Mais Patricia désire l’impliquer davantage dans l’éducation de la jeune fille. Cette dernière sait d’ailleurs que Julien n’est pas son père. Toute la famille Viguier suit donc une thérapie…qui doit permettre à Julien et Zoé de mieux communiquer. Mais Julien est soudainement atteint d’aphonie psychogène, une angoisse paralysant ses cordes vocales. Petit à petit, le dialogue reprend entre le « père » et sa fille. Zoé vient d’ailleurs un week-end sur deux à Strasbourg pour passer du temps avec Julien. En pleine réflexion sur la paternité, Julien demande à Jacques de l’adopter. Ils se connaissent depuis 25 ans et Jacques est un guide pour lui mais cette adoption est mal vue par la plupart des membres de la famille…Affaire à suivre !

 

Frédérique est, de son côté, sur le point d’acheter de nouvelles vignes. Grâce à Nicolas (qui lui a prêté de l’argent) et à sa ténacité, elle va devenir propriétaire du Clos des Murailles. Reine, toujours investie dans sa fondation au Balang-Balang, profite de ses passages à Strasbourg pour obtenir de nouvelles subventions. Quant à Jérémy, Helena et José, ils sont désormais au Portugal et tiennent une boulangerie française.

Coeurs blancs, coeurs noirs

Catherine, Audrey, Julien et Jacques débarquent à La Réunion avec la ferme intention de découvrir les origines de la famille Beaumont. Mais une fois sur place, les choses ne se déroulent pas comme prévu : escroqués par un taxi, la famille se retrouve sans bagage et sans papier mais ne tarde pas à commencer l’enquête familiale.

 

La maison présente sur la photo retrouvée a brûlé, il n’y a plus rien. Mais Audrey et Julien pensent à se rendre au cimetière : il y a une tombe avec les photos de Maryse et Antoine Beaumont, les grands-parents de Jacques ! En se recueillant sur leur tombe, la famille rencontre Marie-Rose qui travaille au service d’un certain William Beaumont…l’oncle de Jacques !  Suite à un AVC, le vieil homme ne peut plus parler mais il semble être très ému de rencontrer Jacques. Tout se passe bien jusqu’à l’arrivée de son fils, Ghislain. Ce dernier est très remonté contre la famille Beaumont ; il chasse Jacques et Julien de la maison paternelle. Jacques est abattu par cette rencontre, il ne comprend pas l’accueil qu’il vient de recevoir.

 

Surprise à l’hôtel car le reste de la famille vient de débarquer à La Réunion…les vacances seront donc familiales ! Jérémy et Helena ont également fait le voyage depuis Lisbonne mais Jérémy semble très jaloux vis-à-vis d’Helena.

 

Marie-Rose revient voir Jacques avec une invitation au restaurant « Copacabana ». Toute la famille vient à la soirée et rencontre Gina, la propriétaire des lieux. Elle est la fille de Ghislain mais l’accueil, cette fois, est tout à fait différent : elle ne parle plus à son père depuis la naissance de son fils. Le petit Jules est en effet blanc (son père est norvégien) et Ghislain n’a pas supporté cet état. La rencontre avec Gina redonne le sourire à Jacques, elle est bien plus accueillante que son père !

 

Catherine tente de se rapprocher de Ghislain en allant à son cabinet et en mangeant avec lui. Elle arrive à commencer le dialogue avec lui mais Julien débarque en plein repas et Ghislain s’aperçoit que Catherine Brémont…est en fait la femme de Jacques ! Catherine est hors d’elle, elle en veut énormément à Julien !

 

Nicolas a rejoint la famille à La Réunion. Très proche de son grand-père, il passe du temps avec Jacques…et ils décident tous deux de tester le rhum local. Mais la situation dérape très vite, Jacques tentant de convaincre les locaux qu’il est des leurs…

Jean-Philippe débarque également à l’improviste à La Réunion. Très heureux de retrouver sa fille, il est également prêt à pardonner à Manon. Même si la procédure de divorce est lancée, le couple veut se donner une seconde chance.

 

Toute la famille est invitée à l’anniversaire de Jules. Le petit garçon est ravi mais aimerait tellement que son grand-père soit également de la partie. Jacques décide de retourner voir son cousin pour connaître la vérité à propos de l’histoire de la famille et pour l’inviter à l’anniversaire. Ghislain accepte d’en dire plus s’il ne revoit plus Jacques par la suite ! Edouard (blanc) a en fait toujours été plus chouchouté que William (noir) mais à 18 ans, Edouard décide de quitter l’île et de supprimer la couleur noire de sa vie. Son absence a bouleversé la famille et Antoine Beaumont a fini par devenir fou…et a causé l’incendie de la maison familiale…entrainant  les parents d’Edouard dans la mort. Le dialogue entre les deux cousins se termine par une bagarre. Le calme revient entre les deux cousins mais Ghislain refuse toujours de voir Jules.  Ghislain s’en veut et décide d’aller à l’anniversaire de son petit-fils. Il lui achète même un chien pour l’occasion ! Mais ce dernier s’échappe et en tenant de le sauver, Ghislain est victime d’un accident, heureusement sans gravité. Gina, Jules, Catherine et Jacques se rendent à l’hôpital. Les retrouvailles sont heureuses.

Jacques a retrouvé ses racines, sa famille…et Catherine a envie de retrouver les siennes.

Lisbonne-Strasbourg, allers-retours

Après La Réunion, direction Lisbonne ! La famille découvre pour la première fois la boulangerie de Jérémy, Helena et José. C’est aussi le moment de fêter en famille l’anniversaire des jumeaux. Nicolas profite de l’occasion pour annoncer à tout le monde que Lucas fait à nouveau partie de sa vie ; tout le monde est heureux de la nouvelle. Jérémy va s’illustrer durant ce week-end familial : il pique une crise de jalousie car Helena se permet de danser avec Julien. L’ambiance est tout de suite moins à la fête…

 

Durant ce week-end, Catherine n’arrive pas à profiter de sa présence à Lisbonne. Elle est complètement frustrée de n’avoir rien fait, à part manger avec la famille ! Elle décide donc de rester quelques jours de plus dans la capitale portugaise. Elle se promène et parcourt avec nostalgie sa ville, en compagnie de Paule qui vient lui rendre visite et prendre de ses nouvelles. Sur un coup de tête, elle décide de louer l’appartement à côté de celui de Lucia. Elle espère y emménager avec Jacques mais ce dernier n’est pas du tout enthousiaste. Il ne veut pas quitter Strasbourg, le restaurant, …et tentera de convaincre Audrey, Nicolas, Frédérique,…de raisonner leur mère. Mais Catherine est bien décidée à prendre son temps, à s’éloigner des problèmes de la famille pour se reposer. Elle se fait tout de même du souci pour Helena et Jérémy.

 

Reine est aussi à Lisbonne car elle a rencontré un certain Raphaël au Balang-Balang. Ce dernier habite justement à Lisbonne et est l’organisateur du dernier combat de Sébastien. Reine veut absolument comprendre ce qu’il s’est passé ce soir-là. Mais Raphaël sait très bien qui elle est et la rassure en confirmant que le dernier match de Sébastien n’était pas truqué. Reine a alors honte de ce qu’elle a fait et espère être pardonnée par Raphaël.

 

Jérémy multiplie les crises de jalousie face à Helena. Elle ne sait plus quoi faire et décide donc de ne plus travailler à la boulangerie pour éviter les scènes sur leur lieu de travail. Helena accepte également que Jérémy installe un traceur GPS sur son téléphone.

 

Pendant ce temps à Strasbourg, Jacques s’ennuie de sa grande et vice versa. Il ne sait pas non plus comment faire comprendre à Julien qu’il ne veut pas l’adopter mais c’est finalement Julien qui le devancera et retirera sa demande. Lassé de Strasbourg, Jacques décide de venir quelques jours à Lisbonne…pour finalement décider d’y rester ! Il a un grand projet : ouvrir un restaurant ! Il ne travaillera pas à la boulangerie familiale car Jérémy et José ont été très clairs sur ce sujet. Mais la banque refuse de lui faire un prêt, vu son âge avancé : coup dur pour Jacques !

Reine, s’étant finalement réconciliée avec Raphaël, est heureuse d’annoncer que son compagnon veut bien investir dans le nouveau projet de Jacques. Mais il se rend compte que ce restaurant est trop grand…et décide de se lancer dans un food-truck ! La famille, qui est venue à Lisbonne, n’est guère enthousiaste par l’idée…Julien n’a d’ailleurs pas envie de suivre Jacques dans cette aventure. Il n’a pas envie de quitter Strasbourg.

 

Après une fête chez Reine et Raphaël, Nourredine et Frédérique ont un accident de scooter. Si Nourredine s’en sort avec quelques égratignures, Frédérique est plus sévèrement atteinte. Elle est paralysée et ne pourra plus marcher…c’est le choc chez les Beaumont.

Une autre vie

Un mois après son accident, Frédérique est toujours hospitalisée mais est autorisée à sortir pour le baptême d’Emma. Toute la famille est réunie pour cet événement à Lisbonne. Reine annonce d’ailleurs ce jour-là qu’elle va se marier avec Raphaël. Mais cette nouvelle est éclipsée par la première visite de Frédérique. Trop stressée à l’idée de sortir, elle repart très rapidement à l’hôpital. Elle demande d’ailleurs à Carla et Nourredine de retourner en France. Elle ne veut pas être vue dans son état et décide de passer du temps chez ses parents.

 

Catherine et Jacques font de leur mieux pour accueillir leur fille. Si Catherine essaie de se montrer positive, Jacques a énormément de mal à accepter la condition de sa fille. Il n’a plus goût à rien et laisse de côté son projet de food-truck. Frédérique, quant à elle,  s’enfonce de plus en plus dans la dépression. Helena essaye d’être la plus présente possible pour sa belle-sœur mais elle vit de son côté une période difficile : Jérémy continue ses crises de jalousie et suite à une séance photos avec Ricardo (le fils de Raphaël), Helena décide de le quitter car il est impossible de vivre avec lui.

 

Alors que la famille vit des moments difficiles, une bonne nouvelle arrive via Nicolas. Il a retrouvé Louis, son fils ! Ce dernier vit à Lisbonne avec sa maman Natalia tandis que sa seconde maman, Laura, est décédée. Nicolas fait donc la rencontre de ce fils et passe énormément de temps avec lui. Il s’installe d’ailleurs quelques temps à Lisbonne pour profiter au maximum de lui...et lui permettre de se rapprocher d’une fille de sa classe (Lyssandra).

 

A Strasbourg, Nourredine vit très mal l’éloignement avec son épouse et n’a plus goût à rien. A Lisbonne, la situation ne fait qu’empirer pour Frédérique. Mais toute la famille (et Sylvain, le policier) se réunit autour d’elle pour lui montrer qu’ils ne l’ont pas oubliée et qu’ils sont là pour elle. Frédérique accepte de partir en voyage avec Nourredine et le couple se retrouve enfin. Maintenant qu’elle est mieux, Frédérique remercie ses parents et a une surprise pour son père : elle a acheté un food-truck ! Après quelques travaux, Jacques, Frédérique, Nourredine et Sylvain ouvrent leur établissement sur roues. Jacques, qui a repris goût à la vie, est investi à fond dans son projet et Frédérique décide de repartir à Strasbourg pour vivre avec sa famille.

© 2020 Une Famille Formidable